La montagne comme ménagerie

Année de publication: 2006


Le recul de la biodiversité constitue un grave problème écologique. Mais, parallèlement, les populations de grands animaux sauvages se développent dans les régions de montagne d'Europe, d'Amérique et d'Afrique, grâce à la protection de ces espèces et de leurs milieux de vie, à la réintroduction d'animaux sauvages et en raison de l'exode agricole. La Revue de géographie alpine s'intéresse à différents aspects de cette situation paradoxale. La réintroduction de l'autruche du Niger dans le massif de l'Aïr (Niger) est ainsi présentée comme une opportunité de concilier l'écologie avec un développement culturel et économique régional. D'autres chapitres sont consacrés au rôle du mouflon pour le tourisme et la chasse dans le massif français du Caroux ou encore à une étude suédoise sur l'intérêt des entreprises touristiques pour les loups, considérés comme une nouvelle attraction.
Des analyses portent également sur les conflits résultant de l'augmentation des cheptels d'animaux sauvages et montrent comment la gestion du problème par le monde politique varie entre une approche sociocentrique et une approche écologique.

Zoom sur

Cover filmPour les hermites et salamandres tachetées - Comment les communes mettent en réseau les milieux naturels. DVD. 2012, CIPRA International

 

 

 

Restez au courant

rss… avec notre flux-RSS qui vous informe régulièrement des publications actuelles, des nouveautés, et des manifestations. S’abonner ici.